Depuis 2001 et la chute des Talibans, l’Afghanistan a reçu une aide civile des donateurs bilatéraux et multilatéraux de plus de 40 milliards de dollars. Jusqu’à 130 000 personnels internationaux ont été déployés sur place. 
Mais à trop vouloir calquer un modèle occidental à ce pays cette tentative de démocratisation et de pacification s’est heurtée et se heurte encore à bien des échecs tandis que l’aide internationale a parfois nourri le développement de la corruption.

La signature, fin février 2020 à Doha, d’un accord entre les Américains et les Talibans résonne comme un formidable aveu d’échec pour les Etats-Unis qui s’étaient justement engagés dans ce pays pour chasser les Talibans en 2001. Formidable aveu d’échec également pour le gouvernement de Kaboul, tenu à l’écart de ces négociations.


Pour aller plus loin
https://www.arte.tv/fr/videos/081554-001-A/afghanistan-pays-meurtri-par-la-guerre-1-4/

Intervenants :

Karim Pakzad, spécialiste de l’Afghanistan, chercheur à l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques), ancien professeur de sciences politiques à l’Université de Kaboul

Présentation : Thomas Kox et Ulrich Huygevelde Géopolis/Euradio

Contact : contact@geopolis.brussels