Géopolis est porté par trois militants associatifs, passionnés de géopolitique :

Ulrich Huygevelde est né en 1983 et a grandi en Bretagne. Il est diplômé de l’Université de Nantes en Histoire/relations internationales et de Sciences-Po Paris en Politique comparée. Passionné depuis son adolescence par l’espace post-soviétique il a arpenté la zone à d’innombrables reprises, y a étudié et mène depuis ses 16 ans des projets associatifs connectés à cette zone (notamment dans le cadre de l’association étudiante La Pèch’, du réseau de Euroforum Est-Ouest). Il est aujourd’hui rédacteur en chef  de la revue semestrielle Gare de l’Est – Cahiers des Mondes de l’Est.

Il coordonne et anime par ailleurs le cycle de conférences “Géopolitique” de l’Université de Nantes et anime l’émission “chroniques européennes” enregistrée au Parlement européen et diffusée sur Euradio.

Thomas Kox est né en 1990 à Bruxelles. Il est diplômé de l’ULB en sciences politiques (orientation Russie et pays du Caucase).

Passionné des Balkans, il s’est rendu à de nombreuses reprises dans les pays de la région pour des reportages et a notamment effectué un stage au Centre des Relations Internationales de l’Université de Ljubljana. Après une brève expérience au sein de l’International Partnership for Human Rights à Bruxelles, il a également été adjoint de rédaction auprès de la Revue Gare de l’Est.

Nadine Vermeulen a grandi à Arnhem, aux Pays-Bas. De 2010 à 2015, elle a étudié la Géographie à l’Université d’Utrecht et s’est spécialisée dans la géographie politique et régionale. Après son Bachelor, elle est partie à Madrid pour faire un stage au département politique de l’ambassade des Pays-Bas en Espagne. L’année dernière, elle a complété un Master en migrations internationales avec une spécialisation en stratégie politique à la Brussels School of International Studies (University of Kent). Elle a également participé à l’organisation des activités de Vluchtelingenwerk Vlaanderen.