De gauche à droite : Ulrich Huygevelde, Eva Seker, Pauline Averty, Nadine Vermeulen, Anouk Durocher, Thomas Kox, Colin Horenbeek et Caspar Zimmer. © Quentin Bruno

_________

Géopolis est porté depuis ses origines par des militants associatifs, passionnés de géopolitique et issus d’horizons diversifiés :

ULRICH HUYGEVELDE

Ulrich est né en 1983 et a grandi en Bretagne. Il est diplômé de l’Université de Nantes en Histoire/relations internationales et de Sciences-Po Paris en Politique comparée. Passionné depuis son adolescence par l’espace post-soviétique il a arpenté la zone à d’innombrables reprises, y a étudié et mène depuis ses 16 ans des projets associatifs connectés à cette zone (notamment dans le cadre de l’association étudiante La Pèch’ et la revue Gare de l’Est)

Ce passionné de Kite-surf a été vice-président de l’Université de Nantes pour laquelle il coordonne, depuis 2014, un cycle de conférences « Géopolitique » pour le grand public. Il réalise avec Thomas les émissions « Géopolis » et anime « Chroniques européennes » sur Euradio

THOMAS KOX

Thomas est né en 1990 à Bruxelles. Il est diplômé de l’ULB en sciences politiques (orientation Russie et pays du Caucase). Passionné par les Balkans, il s’est rendu à de nombreuses reprises dans les pays de la région pour des reportages et a notamment effectué un stage au Centre des Relations Internationales de l’Université de Ljubljana. Après une expérience au sein de l’International Partnership for Human Rights à Bruxelles, il a également été adjoint de rédaction auprès de la Revue Gare de l’Est. Ce mordu d’escalade anime également plusieurs émissions pour Euradio.

NADINE VERMEULEN

Nadine a grandi à Arnhem, aux Pays-Bas. Elle a obtenu un baccalauréat en Géographie Humaine à l’Université d’Utrecht et un master en Migration Internationale à la Brussels School of International Studies (University of Kent). Après ses études, elle a acquis une brève expérience de travail auprès de l’International Centre for Migration Policy Development et au Parlement européen. Pendant et après ses études, elle s’est également engagée pour diverses associations à but non lucratif telles que the European Geography Association et Vluchtelingenwerk Vlaanderen.