Les circonstances auxquelles le monde est actuellement confronté imposent de repenser l’après.

Au nombre des transformations à opérer la question des déchets produits par les activités humaines doit être totalement interrogée. Il est en même temps urgent d’inciter chacun à repenser ses modes de consommations mais aussi les modes de productions, et, in fine, nos modes de vie.

De fait impossible d’imaginer de continuer à suivre la courbe actuelle de production de déchets qui ne peut, à terme, que mener à une catastrophe. De 2 milliards de tonnes générées aujourd’hui, les déchets produits par les humains devraient ainsi, selon les projections, augmenter de 70 % d’ici 2050 pour atteindre les 3,4 milliards de tonnes !

Même si des efforts ont commencé à être engagés pour réduire et traiter les emballages la situation est très critique. D’autant que l’augmentation du volume des déchets devrait se produire dans les régions qui ont le plus de difficultés à les prendre en charge.

Cette exposition est une version en ligne de l’exposition pédagogique itinérante « Déchets, en finir avec l’invasion ? », présentée à Géopolis en mai et juin 2020. 

Elle dresse un constat et propose, à partir d’exemples concrets, des pistes pour amorcer un urgent changement de cap.

NB : Il est préférable d’ouvrir le site internet avec le navigateur Google Chrome

© Gaël Turine